L’expérience collaborateur au service de l’expérience client

L’expérience collaborateur au service de l’expérience client

L’expérience collaborateur au service de l’expérience client 827 1170 Twelve Consulting
La Photo de la Rédac de la Douzette

La Photo de la Rédac de la Douzette

Chez Twelve Consulting, cabinet de conseil indépendant pour les secteurs de la banque, de l’assurance et de la santé, nous avons à cœur de faire « grandir en confiance » nos collaborateurs et d’appliquer à nous-même les méthodes que nous conseillons à nos clients.

Comment Twelve Consulting accueille ses nouveaux arrivants ?

Juliet Claude, Consultante : Pas besoin de DRH ou de Chief Happiness Officer pour se sentir bien chez Twelve, dès son premier jour. Outre notre incontournable kit de bienvenue, riche en surprises, un site d’onboarding permet aux nouveaux arrivants de rapidement se délester des formalités et d’entamer dans les meilleures conditions leur aventure, sous le regard bienveillant d’une « Super Nanny ». Mais ce qui nous importe surtout, c’est de responsabiliser d’emblée les nouveaux arrivants, au sein d’équipes pluridisciplinaires, en leur permettant de concilier bien-être et productivité. Libre à chacun de s’auto-gérer, de « challenger », d’être co-acteur du projet d’entreprise.

Comment le Lab aide les Twelveurs à « grandir en confiance » ?

Markus Geier, Manager : L’innovation ouverte est profondément ancrée dans l’ADN de Twelve. Nous sommes toujours en mouvement, constamment en train d’essayer de « penser – encore – plus large » pour « faire – résolument – autrement ». La création d’un Lab est la suite logique de cette ambition, passionnée et raisonnée, qui nous anime. Pour nous, c’est un environnement créatif qui permet de stimuler, d’oser et de faire travailler en réseau les innovateurs corporate, dont Twelve regorge. Pour nos clients, c’est une structure indépendante qui décrypte les dernières tendances et favorise l’émergence d’idées de rupture, sans perturber l’organisation existante. L’objectif est de permettre à chaque Twelveur d’apprendre à identifier les bons problèmes, à rattacher les bons usages aux bonnes solutions, pour donner vraiment du sens aux mots « agilité » et « Design Thinking ».

Vous avez lancé une gazette, en 2018. N’est-ce pas un peu rétro ?

Thomas Rougeau, Consultant Senior : Totalement rétro, fun… et surtout utile ! La Douzette est le fruit d’ateliers d’idéation centrés sur ce thème qui nous tient à cœur : comment faire grandir Twelve et les Twelveurs tout en gardant notre esprit start-up.

Dix nouveaux Twelveurs nous ont rejoint depuis janvier. Nombre d’entre nous sont en mission, ici et là. Sans savoir exactement qui fait quoi, sans avoir forcément écho des dernières expériences – enrichissantes ou amusantes – qui forgent notre identité. C’est pour nous plus qu’un simple enjeu de communication interne et de partage des connaissances. Nous avons fait de La Douzette un rendez-vous mensuel participatif, au format papier, composé de douze rubriques qui nous ressemblent.

Pourquoi ce type de projets est-il si important pour Twelve ?

Christophe Amouroux (MSY 1995), Président et Fondateur : C’est son essence même, tout le monde apporte sa pierre à l’édifice. Nous avons créé Twelve parce que nous sommes convaincus de pouvoir continuer à croître de manière durable tout en permettant à chacun de s’exprimer au travers de projets, de devenir acteur de son propre environnement de travail, de son développement personnel et de celui de Twelve. Les expériences de Juliet, Markus et Thomas semblent nous donner raison.
Les résultats aussi. C’est cette même transformation culturelle que nous engageons chez nos clients, en favorisant l’intelligence collective et l’audace, avec un vrai état d’esprit entrepreneurial.

 

 

Article publié dans ESCP Europe Magazine numéro 180 ❙ SEPTEMBRE/OCTOBRE 2018

Vous êtes